Brasseurs Illimités vous invite à boire…intelligemment

Buvez intelligemment

Brasseurs Illimités a récemment mis en ligne une publicité pour inciter les gens à boire intelligemment. La page d’information s’appelle Buvez intelligemment.

Ça parle de l’alcool durant la grossesse. On parle de l’abstinence et des problèmes dû à l’alcoolisation fœtale. On dit aussi qu’un verre ou deux serait sans danger, selon une étude (résumé de l’étude).

On cite souvent ce genre d’étude sur Facebook ou Twitter. Il s’en fait plein et parfois elles se contredisent. Vaut mieux donc s’en remettre à l’avis d’un expert.

Je me demande pourquoi une microbrasserie prend le temps de faire une page spécialement pour ça. Est-ce que cette information est si importante? Est-ce qu’ils veulent promouvoir leurs produits auprès de femmes enceintes?

L’intention annoncé est de faire réfléchir les gens et de les sensibiliser aux décisions qu’ils prennent. C’est bien. Je crois cependant que ce n’est pas le rôle d’un producteur d’alcool de faire cela.

Pour en savoir plus je vous suggère de lire le fil de discussion Facebook à ce sujet.

Sur la route des bières… de retour à Québec

Sur la route des bières de Québec

Après Sur la route des bières de Québec et Sur la route des bières de la Mauricie, on à droit à Sur la route des bières de Montréal. C’est le troisième évènement du genre pour Méghane Production à Québec.

Le coût d’entré est de 5$. On paie ensuite pour chaque dégustation de 4 onces. Ça ressemble à un festibière, mais c’est moins cher et les brasseurs ne sont pas sur place. On à cependant droit à une description détaillée des bières.

On aura droit aux bières de Brasseur de Montréal, Broue Pub Bouhaha, McAuslan, Benelux, Dieu du Ciel! Les produits de ces brasseurs sont disponible à Québec en bouteille ou en fût dans plusieurs établissement. Espérons qu’on aura droit à des produits différents.

Campagne de la COCQ-SIDA

Je vous parlais récemment de la campagne de financement de la Fondation pour l’alphabétisation. On pouvait avoir son affiche moyennant un don.

En ce moment la COCQ-SIDA est en campagne de sensibilisation et a repris le concept à sa manière. Le message est : «c’est le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs».

Pour participer j’ai pris une photo de moi, au Mondial de la bière 2011. Je ne suis pas une vedette, un politicien ou un athlète, mais j’ai quand même servi de la bière à quelques centaines de personnes cet été.

On parle beaucoup du cancer, de l’alimentation saine, de l’exercice physique et du développement durable. On oublie le SIDA…

Vous pouvez vous aussi faire votre affiche avec un texte personnalisé.

La loi sur la consommation d’alcool est désuète

La nouvelle réglementation concernant la consommation d’alcool fait jaser. Bières & Plaisirs en parle dans son édition de décembre. On y parle des suggestions faites par l’industrie et l’éditorial discute de ce sujet de manière sarcastique. Bières & Plaisirs couvre surtout l’aspect microbrasserie et bar.

L’alcool dans les restaurants

On en parle aussi à la radio de Radio-Canada. À Bien dans son assiette, on peut écouter une entrevue avec un responsable de l’Association des restaurateurs du Québec. Une discussion très intéressante. Parmi tout ce qui est discuté, on donne comme exemple la « sandwich à Duplessis ». Cette fameuse sandwich était servie(toujours la même) au clients qui commandaient à boire. Cela dans le but de contourner la loi qui empêchait de servir de l’alcool seulement accompagnée avec un repas.

Tout ça me rappelle la fois où j’ai acheté une poutine pour avoir le droit de boire une bière. Une autre fois c’était un biscuit!

Boire de la bière pendant un film au cinéma Le Clap

Ça fait un bout que Le Clap vend de la bière, mais on avait pas le droit de l’emmener en salle. C’est maintenant possible de boire dans la salle de projection! C’est grâce à un droit acquis… Vous pouvez écouter l’entrevue diffusé à Bien dans son assiette.

Dans tous les cas on parle de désuétude de la loi. Est-ce qu’on en parle ailleurs dans les médias?

Pour en savoir plus

Les quatre font la paire

Bières de la SAQ

Ça fait longtemps que j’avais été à la SAQ. Encore plus longtemps encore que j’y avais acheté de la bière. C’est que j’aime bien les nouveautés et à ma SAQ il y en a rarement. J’ai donc été surpris de voir 4 bières que je n’ai pas encore goûté.

J’ai donc trouvé une bière blanche dans une bouteille type « grolsh », une bière russe en bouteille verte claire qui va probablement goûter la mouffette, une bière espagnole qui semble d’être « d’inspiration El Bulli » et une bonne bière belge.

Comme à l’habitude j’ai payé la consigne sur les bouteilles. Saviez-vous que la grosse de 750 ml coûte seulement 20 sous de consigne? À la SAQ on est « fancy ». Partout au Québec c’est 30 sous pour une 750 ml, mais pas à la SAQ.

Vous êtes allé récemment à la SAQ. Vous avez pris quoi?

Nicolas s’offre une bière

Ça fait maintenant 3 ans que je contribue à la campagne de financement de la Fondation pour l’alphabétisation. Pourquoi je m’y intéresse? C’est la campagne 2009, qui permettait d’acheter un mot, qui m’a fait connaître la cause. Pour 20$ j’ai pu m’acheter le mot « bière ».

Au delà de cette annecdote, il y a l’importance de l’aphabétisation. Ça permet de lire, comprendre, apprendre, etc. Imaginez les problèmes que vous auriez si vous ne saviez pas lire.

L’alcool et la nourriture

Lisez vous les informations nutritionnelles avant d’acheter un produit ou de le consommer? Dans le monde d’aujourd’hui, avec tous ces aliments transformés, c’est essentiel. On ne mangerait pas un repas sans connaître les aliments qui le compose et ses informations nutritionnelles.

Pour ce qui est de la bière, il y a les essentiels : dans quelle pays est-elle brassée, combien de calories, quel est le taux d’alcool. Pour les bières de macrobrasseries(Molson, Labatt), c’est semblable d’une à l’autre. Pas la peine de lire les étiquettes. Cependant quand on tombe dans les bières de microbrasserie, c’est différent. En plus de faire des bières délicieuses, la plupart des microbrasseries l’écrivent sur la bouteille. On y retrouve le style de la bière mais aussi les indications sur le service(température et verre idéal), accord met/bière, IBU(amertume), flaveurs, ingrédients, etc. Toutes ces informations qu’on peut lire permettent de mieux apprécier la bière.

Quelques exemples d’étiquettes intéressantes

Étiquette de la Scie Trouillarde Double - Brasseurs du Temps
  • Date de création
  • Style d’inspiration
  • Couleur
  • % d’alcool
  • Température de service
  • Type de verre
  • Date d’embouteillage
  • Note de dégustation
Étiquette de la Blanche à la lavande - Boquébière
  • Numéro de la recette
  • Notes de dégustation
  • Style d’inspiration
  • Ingrédients
  • Couleur
  • Amertume
  • % d’alcool
  • Température idéale de service

La prochaine fois que vous buvez une bière. Lisez l’étiquette. Santé!

Je vous invite à contribuer à la Fondation pour l’Alphabétisation.

Bières & Plaisirs hiver 2011

Bières & Plaisirs hiver 2011

La nouvelle édition de Bières & Plaisirs est déjà arrivée. Comme à l’habitude ce journal gratuit est disponible dans plusieurs points de distributions et sous peu sur le site internet. En plus d’être imprimé et en format PDF, Les articles du journal sont généralement disponible sur le site web.

La première page attire l’attention. On a un beau dossier sur la bière et la santé. Plusieurs études ont récemment mis de l’avant les bienfaits d’une consommation modérée de bière. Bières & Plaisirs nous livre l’essentiel de ces découvertes.

Grosse nouvelle, la RACJ pense réformer ses règlements. Plusieurs pages y sont dédiées. L’accès aux bonnes bières devrait être plus facile. L’éditorial de Philippe Wouters parle justement de cette réforme.

Le Vent du Nord de Sherbrooke change de propriétaire et devient Bière dépôt. Ça augure bien. C’est le seul bon dépanneur à bière dans cette grande ville.

La bière du mois c’est la scotch ale. MacKroken, St-Ambroise, Abel Turcault, Lochness, Corne de brume… On aura probablement droit à une dégustation vidéo. Ma préféré c’est la Corne de brume. 5$ pour une des meilleures au monde, c’est pas cher. En plus je peux en boire une au complet sans tomber dans l’excès…

Un beau résumé du congrès de l’AMBQ. C’est la deuxième année de suite que l’Association des microbrasseries du Québec a lieu. Cet évènement permet de « brasser » les idées et d’innover.

Les bières de Noël, la Chouape de St-Félicien, l’histoire de la Fin du Monde, nouvelles bières et brasseries, accords bières et fromages, etc. Une heure de lecture qui passe très vite.