Le vin de glace québécois pourrait disparaître

Un sujet qui m’interpelle beaucoup : la réglementation qui entoure la production de produit alcoolisé. L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a l’intention de réglementer la production de vin de glace. Ça se fait avec l’intention de faciliter l’exportation. Le problème c’est que ça va interdire une pratique de nos vignerons québécois, même si cette pratique n’influence pas le goût du vin.

À l’origine du problème, un « copier/coller » de la réglementation ontarienne. Cette réglementation n’est pas adaptée au climat du Québec.

Deux reportages à écouter

Le premier reportage est « délicieux ». On a des explications claires de Charles-Henri de Coussergues, producteur de vin de longue date. Ensuite la porte-parole de l’ACIA qui bredouille sans répondre aux questions.

Espérons qu’ils ne se mettront pas le nez dans l’industrie brassicole!

Advertisements

Auteur : Nicolas

Amateur de bonne bière et du Web.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s